Des vidéos et de l’amour : HBD BMB !

Bruxelles Ma Belle a cinq ans ! Depuis leur toute première vidéo – vous vous en souvenez peut-être : Eté 67 sur les toitures de Saint-Josse – c’est plus de cent-dix artistes et de quatre-vingt lieux que la bande, dirigée par Emmanuel Milon, A.K.A. Manou, nous ont fait découvrir. Quelques jours avant leur super-fête d’anniversaire aux Halles St-Géry de vendredi dernier, on a retrouvé Manou au café Parade, pour ressasser les bons souvenirs. Et confirmer qu’en 2016, plus que jamais, Bruxelles Ma Belle nous en réserve beaucoup, des belles choses.

écrit par

24 décembre 2015

 

 

Il y a trois ans, on rencontrait pour la première fois Manou et son équipe sur le tournage de V.O. dans l’ancien cinéma Marivaux. C’était l’hiver, il neigeait dehors, et dans l’ancien cinéma – à moitié reconverti en parking d’hôtel, à moitié abandonné – il faisait un froid de canard. Bénévoles à l’époque et malgré les conditions glaciaires, ils étaient là, prêts à s’attraper une bronchite pour nous en mettre plein les yeux. A l’époque déjà, on avait été bien marqués par la passion déployée et par la justesse qu’ils arrivent à donner à leurs vidéos en combinant un rigueur professionnelle avec un esprit très artisanal et familial.

« Au début c’était vraiment au jour le jour, complètement bénévole. Quand on avait envie de faire une vidéo avec un artiste, on essayait, c’était aussi simple que ça. Encore maintenant, l’idée c’est de continuer ce que l’on fait, on s’y tient ! »

C’est justement là que réside le génie de ce concept aussi simple qu’efficace : il ne s’épuise pas. D’abord parce des artistes à (re-)découvrir, il y en toute une planchette de salami, et que des beaux lieux Bruxellois, Manou n’en finit pas d’en dénicher. Mais surtout parce que de la combinaison des deux résultent des expériences uniques, où le lieu influe le groupe et où le groupe amplifie le lieu.

« J’ai acheté beaucoup de bouquins chez Pêle-Mêle sur les lieux insolites de Bruxelles au début, puis j’écumais les librairies à la recherche d’informations plus spécifiques. Encore aujourd’hui, j’en découvre de nouveaux ! Le service patrimoine de la Région est plein de ressources aussi. Après, il faut réussir à obtenir les autorisations et ça peut prendre pas mal de temps. Mais plus que de simplement trouver des lieux, j’essaie toujours de trouver un endroit qui conviendrait au groupe et inversement… il y a une sorte de <i>feeling</i> qui apparaît quand la combinaison est réussie ! »

Il suffit de regarder la toute récente vidéo d’Alela Diane à l’Eglise Saint-Jean Baptiste pour comprendre ce que Manou veut dire quand il parle de feeling. Nous, on oserait presque parler de magie tant c’est beau.

 

Rendez-vous à 4’15 » pour l’avalanche de frissons.

 

« C’est ça le principal : partager nos découvertes, que ce soit les artistes ou les endroits. Si le contenu touche le public, alors avec Bruxelles Ma Belle on a réussi. On continue grâce aux gens qui nous suivent et qui regardent nos vidéos. C’est d’ailleurs pour ça que l’on a décidé de faire cette soirée d’anniversaire, pour se retrouver en vrai autour d’un verre ! »

Avec Girls in Hawaii, BRNS, Paon, Noah Moon, Robbing Millions et Benoit Lizen à l’affiche, la soirée des cinq ans de Bruxelles Ma Belle se tenait aux Halles St-Géry ce vendredi dernier.

Et pour ceux qui n’ont pu être présents ou qui ne connaissent pas encore le projet, on a demandé à Manou de nous sélectionner quinze vidéos qui représentent l’esprit de Bruxelles Ma belle :

Cinq endroits qui t’ont marqué :

Cinq artistes qui t’ont marqué :

Cinq découvertes musicales :

 

LIENS VERS L’ARTISTE

Actualité

Crédits :

Bruxelles Ma Belle

Les bons copains

ALPHABETA MAGAZINE

Chasse les tendances créatives et débusque les talents émergents.

On s'appelle?

Pour nous faire un petit coucou : coucou@alphabetamagazine.com

Le CLUB

De plus amples informations arrivent très bientôt, restez dans les environs !